Le film burkinabè, fiction ou réalité ?

Le Burkina Faso pays des hommes intègres a traversé beaucoup de situations délicates depuis la chute de l’ex-président Blaise Compaoré. Est-ce la fin des troubles pour ce pays ? Plusieurs questions restent en suspens. Qu’elle sera le sort de Blaise Compaoré, de François Compaoré frère cadet de Blaise, d’Alizèta Ouédraogo belle-mère de la famille Compaoré ?…

Au moment de l’insurrection populaire, les Burkinabè se sont réjouis du départ d’un dictateur qui a régné près de trente ans. Peu près les troubles ont commencé, des troubles fomentés par des ex-éléments du parti majoritaire, ce qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive. Les hommes de l’ancien régiment de la sécurité présidentielle (RSP) ont passé leur temps à menacer et à saboter les efforts de l’organe de la transition. Une attitude qui a conduit à la destitution de certaines personnes du gouvernement de la transition que l’ex-RSP ne trouvait pas digne d’occuper des responsabilités, notamment d’être ministre de la Sécurité (Denise Auguste Barry).

A la suite de ces actions, le lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida celui qui semble être l’acteur principal de ce film burkinabè avait évoqué des conspirations contre sa personne. Des déclarations que plusieurs Burkinabè ont prises à la légère. Car certains affirmaient que le gouvernement de la transition faisait de telles déclarations pour prolonger le mandat de la transition. Mais la surprise de la population fût très grande quand le 16 septembre 2015, ce même RSP mettait aux arrêts le président de la transition Michel Kafandoson premier ministre le lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida et plusieurs ministres de la transition.

Le coup du RSP avait été bien préparé. En faisant partir le ministre de la Sécurité Denise Auguste Barry et en le remplaçant par un certain Paré tout avait été bien calculé, car ce dernier s’avère être le complice des putschistes du 16 septembre. Ce que ces putschistes avec le général Diendéré à leur tête avaient oublié, c’est que le peuple burkinabè qui a fait partir leur chef Blaise Compaoré, n’était pas prêt à revoir un élément proche de ce dernier au pouvoir quelle que soit la manière dont cette personne arriverait au pouvoir. De surcroît par une tentative de putsch des plus lamentables que l’on puisse citer dans l’histoire.

Le peuple burkinabè s’est encore une fois de plus sacrifié en demandant le départ pur et simple de ses indésirables du palais présidentiel Kosyam. Mais vu le bras de fer déloyal entre la population et le RSP qui était armé jusqu’aux dents, la population a une fois de plus imploré l’intervention des autres corps de l’armée. Ceux-ci ayant subi durant plusieurs années les moqueries et la négligence des membres de l’ex-RSP, ont trouvé que c’était la meilleure occasion pour se débarrasser de ces terroristes qui étaient à la solde de l’ex-président Blaise Compaoré. Alors ces soldats loyalistes avec le général Zagré à sa tête, après plusieurs ultimatums donnés aux éléments du RSP de déposer les armes, a lancé l’assaut final sur le camp Naaba Koom (camp du RSP situé juste derrière le palais présidentiel). Après quelques bons coups d’armes lourdes, les éléments du RSP ont capitulé, mais le général Diendéré a trouvé refuge au consulat du Vatican où après négociations, il sera remis aux autorités de la transition.

Actuellement au Burkina on se dit que tout repart sur une bonne lancée, mais vu qu’il y a eu tant d’événements surprenants, n’est-il pas important pour nous de nous poser d’autres questions ?

L’ex-RSP comptait environ 1300 hommes, sont-ils tous entrés dans les casernes ?

Quel sera le sort du général Diendéré ?

Si le général Diendéré décidait de parler sans réserve face à la justice, combien de têtes tomberaient avec lui ?

Est-ce que certains Etats ne sont pas impliqués dans des deals pas clairs dans la sous-région, dont Diendéré pourrait faire cas pour s’en tirer ?

Qu’est-ce que les éléments de l’ex-majorité réservent encore comme surprise à la population burkinabè ?

Blaise Compaoré a-t-il dit son dernier mot sur le Burkina Faso ?

D’autres questions pourraient s’ajouter à cette liste. Mais attendons de voir la suite.

The following two tabs change content below.
sylvainkousse
Jeune ambitieux avec un parcours diversifié, actuellement dans le domaine de la santé et des médias.
sylvainkousse

Derniers articles parsylvainkousse (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *